FANDOM


Cie s Servitude by PaleDrow

Une chronique.

Informations RP Modifier

Un fragment d'un journal intime.

[...] Mon nom est Otoxoc. Je suis un esclave au service de l’implacable maison Draï Razal’R’ynn. Porter les armes de mon maître, Sa’rth Ren’tel’kir est un privilège et un honneur. Ma famille est esclave de la sienne depuis toujours. Nous sommes liés dans, par et pour le sang.

Être un esclave n’est pas chose facile. Je dois toujours être prêt. Prêt à servir, prêt à tuer. Prêt à donner ma vie pour le Dynaste et les siens. Ma loyauté est infaillible. Mon courroux ne pardonne pas. Je ne reconnais plus les humains comme mes frères. Je ne reconnais que les esclaves Ren’tel’kir.

Mon maître fait commerce de l’Aelexia… l’élixir de guérison. Les autres races nous jalousent le secret de sa fabrication et son commerce. Il m’appartient de garder mes maîtres de ces chiens.
Mon nom est Loreth, et je suis un esclave.
Alchimiste

[...] Depuis la signature du concordat entre la Maison Draï Razal’R’ynn et la Cité, l’esclavage est toléré à syrneth et prohibé partout ailleurs. Les elfes noirs possèdent parfois des générations d’esclaves qu’ils utilisent comme bon leur semble. Les plus anciens se montrent d’une loyauté sans faille. Inutile de dire que les Vigilants voient d’un très mauvais œil l’esclavage à Syrneth, et qu’ils surveillent attentivement le trafic d’humanoïdes qui s’organise clandestinement à Luminis.

[...] L’Aelexia est l’élixir de guérison produit par les Elfes noirs. Eux seuls détiennent le secret de ses composants et de sa fabrication. Ils en sont les seuls commerçants… et tiennent à le demeurer. Le commerce a rendu les fils de R’ynnat plus accueillants… en apparence, du moins. S’ils sourient à leurs clients et dialoguent volontiers avec les autres races, ils n’en demeurent pas moins effrayants.