FANDOM


3179345649 8aba2a44bc

Un terroriste des FARH.

Une faction clandestine.

Informations RP

Cette faction est dirigée par : ?.

Tout a commencé lors de l'expulsion des Tournesol. Jean-Baptiste Lenez, fils du célèbre entrepreneur gnome, avait en effet ordonné l'expulsion du logis familial, dont la malheureuse famille ne pouvait plus payer la traite. Lorsque le journaliste de la Gazette l'interrogea sur les neuf enfants à bas-âge de la famille que les ouvriers-mercenaires semi-orcs allaient déloger, il répondit (après avoir froncé ses petits sourcils) : "Il est criminel de faire autant d'enfants lorsqu'on en a pas les moyens." De rajouter : "En outre, j'ai personnellement réservé une maison à Lokdanor, près de l'arène. Je suis sûr que le loyer sera à la convenance de Monsieur Tournesol".

L'événement précipita l'indignation de tout le vieux Vilebas, à dominante Halfeline, et le Conseil des Doyens conclut que le temps était passé à la lutte armée. C'est ainsi que les nouveaux arrivants, maîtres et domestiques, virent peu à peu les murs se couvrir de graffitis signés F.A.R.H. "Les Fronts vaincront", "Dehors les gnomes", "Vilebas aux Vilebassiens", "Halfelin vaincra", et diverses caricatures représentant des gnomes à table dévorant des bébés halfelins. L'activiste Pipo se révéla comme le chantre de la Résistance.

Un mois plus tard, on retrouva Jean-Baptiste Lenez égorgé dans son lit : le crime fut attribué à ce mystérieux Front Armé de la Résistance Halfeline. Depuis, les sabotages se suivent et s'accumulent dans les chantiers gnomes de Vilebas, les assassinats se poursuivent sans que coupable soit châtié. La situation est semble-t-il grave, et le Conseil de Luminis a par décret autorisé G. & Associés à constituer une milice privée de Défense Civile, qui écume à présent Vilebas, provoquant émeutes, échauffourées, passages à tabac et bavures.

On ignore comment le Front se finance.