FANDOM


Paysanne

Une habitante de Sarmath.

Une race.

Description physique

La race "parfaite" selon les propos tendancieux d'Ulrich Zimmer. D'une morphologie équilibrée, d'une taille généralement comprise entre le mètre soixante et le mètre quatre-vingt dix, l'Humain se pose comme modèle et parle de races "humanoïdes" pour désigner elfes et autres halfelins.

Description générale

Les humains forment le gros de Luminis et d'Elechos. Il s'agit d'une race assez jeune, anciennement réduite en esclavage par les elfes. Les humains ont une espérance de vie assez brève et comptent parmi les races les plus en proie aux passions. À Luminis, ils s'assemblent généralement en bandes rivales et visent à assurer leur domination sur un territoire donné.

Histoire

Les humains étaient jadis des esclaves. Puis naquit une cité, ridicule cité comparée aux majestueuses cités elfiques. Une cité nommée Aelia qui devint bientôt une cité-empire, refusant le joug elfique et combattant ses ennemis, fussent-ils orcs, elfes ou autre avec autant de hargne que Mah'zraï.

L'Empire d'Aelia mis bientôt au pas les Elfes ainsi que toutes les autres races d'Elechos à l'exception des Nains avec qui l'homme s'était toujours arrangé. Aelia fut un empire aussi puissant qu'éphémère, car un ennemi venu d'ailleurs, de Daïmonos, attaqua un beau jour sans aucune raison apparente. La guerre fut cruelle et sans pitié de chaque côté. Finalement, l'Empire opta pour une arme ultime qui, lors de la détonation, provoqua ce qu'on appela plus tard l'Anamorphose, le Voile Noir qui recouvrit le monde et semble mettre un terme à toute civilisation. Les humains d'aujourd'hui sont revanchards, plus xénophobes que jamais.

Ententes raciales

Ce que pense un habitant humain de Sarmath de :

- Son peuple : "En deux siècles, notre race a conquis tout Elechos. On a repoussé les hordes des orcs, mis au pas ces prétentieux d' elfes, mis d'notre côté les nains, tout ça avant de repousser dans un dernier effort des Démons venus du bout du monde. Nous avons le droit d'être fier mon gars."

- Elfe de Ven Aeldyr : "Les elfes ? J'en pense pas grand-chose et je te conseille de m'imiter, l'ami. Ce sont eux qui alimentent le Dôme, eux et leur satanée magie, alors méfie-toi : derrière leur masque de mépris ne se cache que manigances et sorcellerie. Les "Seigneurs d'Elechos". Peuh ! Des ordures à qui on ne tourne jamais le dos : n'ont jamais digéré leur défaite."

- Halfelin de Vilbas : "Ces tire-aux-flancs ! C'est grâce à nous qu'ils sont encore en vie, et on attend toujours le merci ! Ça fait trois siècles qu'ils travaillent dans nos mines, usines et chantiers, trois siècles qu'on les loge et nourrit, et ils osent nous considérer comme des exploiteurs. Les ingrats."

- Nain de Bordnagar : "Les nains sont avec nous depuis toujours. Ce sont eux qui conçoivent nos machineries et nos armes, et on leur doit beaucoup. En revanche, méfie-toi des nains des clans des Profondeurs. Leur Culte du Ver m'inspire pas beaucoup confiance, et ils n'ont pas l'air de nous aimer beaucoup ".

- Semi-orcs de Lokdanor : "Quelle horreur. Une horde de métèques assoiffés de sang au cœur de Luminis. Je me demande ce qui a pris au Conseil de les laisser entrer... Soit-disant pour les remercier de leur engagement dans la Grande Guerre... J'pense plutôt que les gnomes sont derrière tout ça, comme toujours."

- Elfes Noirs de Syrneth : "Ces elfes ont été nos seuls alliés au sein des elfes contre l'Envahisseur venu de Daïmonos... Mais ils sont devenus vraiment bizarres après l'Anamorphose... Paraît que leur séjour dans les profondeurs leur a pas réussi... évite de traîner par chez eux, mon cousin n'est jamais revenu de sa ballade à Syrneth."

- Gnomes de Lokdanor et Vilebas : "Ces rapaces ont bien su profiter du Voile Noir... Ils se sont fait une fortune sur notre dos, les vautours. On dit qu'ils contrôlent les usines, le commerce... Faut les voir se pavaner maintenant, en compagnie de leurs gardes du corps semi-orcs, avec des airs de milord, leur nez gros comme une patate et leurs doigts crochus... tu peux être sûr que derrière chaque décision prise par le Conseil se cache l'intérêt d'un gnome."

Les diverses ethnies humaines

- Les Karnates. Forment le gros de la population d'Elechos. Issus du centre du continent, ils ont généralement tendance à penser qu'ils représentent la fine fleur de la race humaine. Ils participèrent directement à la fondation d'Aelia. Nom typique : Brem Wilders.

- Les Daciens. Minorité, ils proviennent de l'extrême Est d'Elechos. Tribu de barbares à l'origine, ils parlent avec un accent épais des Carpates et manient des armes souvent exotiques. Ils participèrent à la fondation d'Aelia. Ils se méfient des Karnates avec qui leurs rapports ont toujours été tendus. Nom typique : Ludescu Vacuila.

- Les Nordiques. Minorité, venue comme leur nom l'indique du Nord d'Elechos. Ils sont réputés pour être taillés dans l'airain, et pour être de redoutables guerriers. Ils se moquent de l'ensemble des autres ethnies qu'ils considèrent comme inférieures de par la taille et le sang. Ils participèrent à la fondation d'Aelia. Nom typique : Jan Osvend.

- Les Brajs. Barbares avant, barbares toujours. Ils refusèrent de s'allier à Aelia et en payèrent le prix, avant de se venger dans le sang lors de l'Anamorphose. Aujourd'hui, leur armée semble bloquée à quelques centaines de kilomètres de Luminis. Nom typique : No'ch Rr'ajar.

Désert

Dunes du nord très désertique de Galthran.

- Les Chariks. Bédouins paisibles, ils vivaient et vivent toujours dans le grand Désert Néraïque. Pour une raison inexpliquée, leurs noms ressemblent curieusement à ceux des Daymonides. Certains murmurent que ce sont les elfes qui leur donnèrent ces noms Daymonides, pour une raison ou l'autre, mais cela reste peu probable. La plupart vouent un culte à la Shaa'da et respectent les autres ethnies humaines et croyances. Nom typique : Ahmed FathShaa'.