FANDOM


Un article de BG Général.

Les trois catégorie de magies

Alchimie

Un établi d'occultiste.

On nomme communément magie tout phénomène qui contrevient aux Lois normales de la Nature.

Les utilisateurs de magie peut-être distinguée en trois catégorie :

- La Théurgisme, dite aussi Magie Mystique, est constituée par les sorts et pouvoirs conférés par les entités divines supra matérielles. Il inclut les prêtres, les chamans spiritistes et les druides.

- L'Occultisme, dit aussi Magie Profane, est constitué par le savoir et les pouvoirs magiques tirés de l'étude et de l'utilisation des Mots de Pouvoir. Il inclut les magiciens, les ensorceleurs et les bardes.

- La Sorcellerie, qui nait du savoir impie et des dons acquis auprès des puissances démoniaques.

La sinistre réputation de la Magie

- Ces trois catégories échappent à la plupart des esprits de Luminis. Tout juste sont-ils capables de différencier les théurges des occultistes, car les malédictions et bénédictions utilisées par les théurges sont ancrées depuis longtemps dans la mémoire collective des gens.

- La Magie Profane est largement perçue comme dangereuse et d'origine plus ou moins d
Cercle magique

Schéma d'invocation profane.

émoniaque. La participation des archimages elfes au projet d'Ultima, et ses conséquences gravissimes, ont renforcé la crainte et la méfiance envers la Magie.

- Certains n'oublient pas non plus que les Mots de Pouvoir, bien avant d'avoir été transmis aux hommes par les elfes, ont été donnés il y a des millénaires par les Seigneurs Démons aux elfes de Daïmonos, en échange d'un métissage abominable qu'ils ont accepté de faire, tombant ainsi peu après sous l'influence des Seigneurs Démons.

- Enfin, depuis l'Anamorphose, le peuple associe mutations et magie, ce qui constitue une énième raison supplémentaire pour que les lanceurs de sorts profanes soient généralement discrets et redoutés.

La surveillance et le contrôle des lanceurs de sorts à Luminis

Archimage elfe

Un des redoutés mages elfes.

- Aujourd'hui, l'usage de l'Occultisme est étroitement surveillé et son enseignement est confiné dans des cercles étroits.

- Il existe en premier lieu le Ministère des Arcanes, une officine gouvernementale de transmission et de régulation du savoir magique. On dit aussi qu'elle est en charge de la maintenance du Dôme Protecteur et la lévitation de la Ville Haute.

- La Magie Mystique est autorisée si utilisée par les citoyens annexés aux cultes officiels et reconnus.

- Les ensorceleurs et magiciens clandestins sont traqués, avant d'être jetés hors de la cité s'ils ne sont pas exécutés sur la place publique. Les sorciers sont à l'évidence traqués avec acharnement et éliminés systématiquement.

- Deux arcanes sont interdites d'usage sur ordre du KA : la Divination et la Nécromancie d'invocation. (En gros, les sorts techniques de divination sont tous autorisés, mais les pratiques divinatoires en RP sont interdites par le KA. Les sorts de nécromancie sont autorisés tant qu'il ne s'agit pas de nécromancie d'invocation).

La Conjuration (l'Invocation de créatures) est autorisée mais sous haute surveillance, par crainte des invocations démoniaques.

L'évolution à venir possible de la pratique de la Magie Profane

- Deux tendances du cours des choses tendent à faire penser que l'usage de la Magie pourrait rapidement s'accroître dans les temps à venir à Luminis.

Premièrement, Luminis devient le cœur du monde civilisé, et attire à elle les lanceurs de sorts du monde entier, ou du moins ce qu'il en reste. Et ce sont les êtres qui étaient les plus isolés du monde et éloignés de ses dangers qui le plus affluent, faute de pouvoir survivre seuls.

Deuxièmement, les Elfes qui sont de plus en plus amenés à partager leurs savoirs avec les Humains, principalement parce que l'opulence elfique diminue jour après jour, ce qui pousse certains d'entre eux à monnayer leur savoir magique.

- L'Occultisme et le Théurgisme se sont transmis depuis toujours tel un savoir d'élite, fait de rites, de méditation, d'études sans fin et de persévérance exigeante, qui ont toujours été réservés à une élite intellectuelle.

Les magiciens sont largement craints et redoutés de la population, comme des cercles de pouvoir de Luminis.

Particularités des chamans spiritistes, des druides et des bardes

- Les chamans spiritistes ne cherchent généralement pas à convertir les autres ou à officier dans un culte. Leurs pouvoirs sont liés à la nature ainsi qu'au monde des esprits, du rêve et de l’illusion. On dit qu'ils possèdent des pouvoirs divinatoires.

- Les druides sont des extrémistes de la défense acharnée de la Nature contre la perversion de l'Ordre naturel par la magie ou la technologie. Le Voile Noir et ses dangers les ont décimer, eux et leurs Bosquets. Leurs pouvoirs viennent de leur proximité mystique avec la vie végétale et animale. Ils ont toujours exécrés de vivre dans les villes, ainsi quasiment aucun ne vivent à Luminis.

- Les bardes sont des occultistes qui mélangent l'art, le chant et la magie profane. Les premiers bardes furent de la Maison Aur'Hasthavi, qui le transmirent aux hommes. Le bardisme ne peut se transmettre qu'à des personnes ayant une forte affinité naturelle avec la magie, comme le sont les ensorceleurs. Les bardes peuvent poursuivre des buts très différents mais tous aiment à s'imposer par l'influence et la parole.

Différences entre Magiciens et Ensorceleurs

Magicienne

Une ensorceleuse, injustement et confusément dénommée "Sorcière" par l’opprobre populaire.

- Les magiciens sont des occultistes qui apprennent la magie profane par de très longues études, généralement sous l'autorité de mentors. C'est pourquoi les mages humains ou d'autres races à l’espérance de vie courte, sont presque tous des hommes d'âge mûr ou avancé.

- Parmi tous les lanceurs de sorts, les ensorceleurs et magiciens sont ceux qui possèdent le plus grand potentiel de pouvoir. Ils sont souvent obnubilés par l'accroissement de leurs connaissances et manquent d'expérience pratique de la vie.

- Certains mages expérimentés ont des ambitions sur le monde qui vont au-delà de l'étude de la magie, ambitions redoutées par les puissances régnantes à Luminis.

- Les ensorceleurs sont des occultistes qui voient se déclarer en eux une affinité naturelle avec les Mots de Pouvoir. Ils peuvent tracer mentalement leurs propres schémas de sortilèges, sans avoir besoin au départ d'étudier longuement et avec peine des grimoires d'occultisme, et plus généralement, le sentier "académique".

- En général, les ensorceleurs naissent avec ce potentiel. D'autres ont vu leurs pouvoirs apparaitre suite à une mutation. Beaucoup les amalgament aux sorciers.

- Quand, jeunes, certains osent faire montre de leur pouvoir au grand jour, il arrive qu'on leur coupe les doigts pour leur empêcher de continuer. Certains réussissent à échapper à cette répression et pratiquent leur art dans le secret. Arrivé à un âge plus avancé, les ensorceleurs d'âge mûr des races à espérance de vie courte peuvent se faire passer pour des magiciens et intégrer leurs cercles.

- Officiellement, seuls les magiciens et bardes sont tolérés à Luminis, du moment qu'ils sont officiellement enregistrés au Ministère des Arcanes, et apprendre ce que l'on veut bien leur apprendre.